Mettre du chaud ou du froid?

Application de chaleur ou de glace, les deux?

Suite a un massage thérapeutique, on me demande souvent, chaud ou froid?

Atténuer ses douleurs musculaires avec la chaleur

L’utilisation de la chaleur a une véritable action physiologique :

  • Elle provoque une vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins), qui favorise la circulation sanguine.
  • Le transport de l’oxygène et des éléments nutritifs est ainsi favorisé vers les cellules musculaires donc accroissement de l’activité cellulaires.
  • Les toxines produites par les muscles s’évacuent plus facilement.
  • Les muscles se décontractent.
  • Favorise l’élasticité des tissus

 

La chaleur permet donc de soulager les douleurs musculaires, provoquées par le stress ou le maintien d’une position par exemple.

Elle est ainsi idéale contre les crampes ou les courbatures.

Utiliser les bienfaits du froid contre les douleurs

Comment, quand et pourquoi

Atténuer ses douleurs musculaires à l’aide de la glace:

  • Réduit l’activité cellulaire.
  • Réduit les spasmes
  • Il provoque une vasoconstriction: contraction des vaisseaux sanguins, à l’endroit où le froid est appliqué.

De cette vasoconstriction résulte une insensibilisation de la zone douloureuse. Donc la douleur diminue.

Le froid permet ainsi de diminuer une inflammation, de réduire les hématomes, les bosses, etc.

 

Attention-contre-indications

 

Ne jamais appliquer de la glace ou de la chaleur si:

  • vous avez un problème circulatoire sévère
  • vous avez une diminution importante de sensibilité
  • tumeur maligne

 

Jamais de chaleur :

  • Hémorragie
  • Stade aigu d’inflammation
  • Blessure ouverte
  • Abcès
  • Maladie de peau sévère
  • Pour la femme enceinte de moins de 3 mois: pas de chaleur intense, au niveau du bassin et sur le ventre.

Jamais de glace:

  • Anémie
  • Syndrome de Raynaud
  • Hypertension sévère
  • Blessure ouverte
  • Problème grave circulatoire

 

 

Application de la chaleur:

Dans le cas, d’une application localisée (sac magique ou autres), appliquez sur la zone douloureuse, 20 à 30 minutes. La chaleur se propage graduellement et atteint son maximum environ après 10 minutes, par la suite la chaleur diminue.  Il est fortement conseillé de ne pas s’endormir avec un coussin chauffant électrique, puisqu’il y a risque de brûlure.

Dans le cas d’un bain chaud, l’eau devrait avoir une température entre  32 et 38 degrés Celsius. L’immersion devrait durée environ 20 minutes.

Application du froid:

Il est impératif de ne pas poser la glace au contact direct de la zone douloureuse : mettez-la dans un gant ou une serviette ;

  • Vous pourrez ensuite le laisser reposer sur la zone douloureuse.

En général, 20 minutes suffisent : l’effet antalgique est en effet assez rapide.

 

Les deux?

  • En cas d’enflure persistante dans les extrémités (mains, pieds, chevilles), on recommande les bains contrastes.

On trempe le membre atteint dans un seau d’eau chaude (pas bouillante) pendant quatre minutes, puis dans                un seau d’eau froide avec de la glace pendant 2 minutes. On alterne pendant 20 minutes.
Les personnes ayant un problème sévère de circulation, comme l’hypertension artérielle ou une tumeur,                        doivent éviter ce traitement.

Vous avez des douleurs qui nécessite la chaleur ET la glace?

Parfait! Alternez Chaud et froid. Terminez toujours par la glace.

Si vous avez des doutes, consultez une personne ressource!

 

 

 

One Response so far.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.